Trois jeunes sur quatre, âgés de 13 à 25 ans, ont déjà envoyé une photo d'eux nus sur les réseaux sociaux

L’envoi de "nudes" (photo de son corps dénudé, ndlr) de soi-même apparaît largement répandu chez les jeunes, et leur appréciation de cette pratique est majoritairement positive", affirme Ludovic Blécot, sexologue clinicien qui reçoit en consultation les adolescents et les adultes dans un cabinet à Lille ainsi qu'en téléconsultation sur Internet. Aujourd'hui, il rend publics les résultats interpellant d'une étude universitaire qu'il a menée, recueillant les pratiques autour des "nudes" chez pas moins de 10 700 jeunes francophones, belges et français âgés de 13 à 25 ans.

Trois jeunes sur quatre, âgés de 13 à 25 ans, ont déjà envoyé une photo d'eux nus sur les réseaux sociaux
©Shutterstock
L'envoi de "nudes" (photo de son corps dénudé, ndlr) de soi-même apparaît largement répandu chez les jeunes, et leur appréciation de cette pratique est majoritairement positive", affirme Ludovic Blécot, sexologue clinicien qui reçoit en consultation les adolescents et les adultes dans un cabinet à Lille ainsi qu'en téléconsultation sur Internet. Aujourd'hui, il rend publics les résultats interpellant d'une étude universitaire qu'il a menée, recueillant les pratiques autour des "nudes" chez pas moins de 10 700 jeunes de 13 à 25 ans. (*)
"Pendant deux ans,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité