Covid : comment Frank Vandenbroucke veut que la Belgique se prépare pour l'automne

Le ministre de la Santé a évoqué une septième vague de la pandémie.

Belga
Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke
Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke ©Belga

Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, a appelé le secteur horeca, l'enseignement, la culture et les entreprises à préparer d'ici le mois de septembre un plan de ventilation. Une nouvelle vague sérieuse de covid-19 après les vacances d'été est "loin d'être exclue", a-t-il averti lundi en commission de la Chambre. Le nombre de patients contaminés par le coronavirus admis à l'hôpital a franchi cette semaine le cap des 2.000 unités. Le nombre de contaminations et de décès quotidiens est également en hausse depuis un certain temps.

Le ministre de la Santé a évoqué une septième vague de la pandémie. Certes, les courbes de progression marquent un ralentissement mais, selon lui, il faut y voir l'effet des vacances scolaires. La rentrée des classes et le retour au travail après les grandes vacances font craindre une recrudescence. "Une nouvelle vague ou un nouveau variant qui peut nous frapper fortement sont loin d'être exclus. Il n'y a pas de raison de paniquer mais bien d'être prudents", a-t-il expliqué.

A lire aussi : "La Belgique ne sera pas épargnée par le variant centaure. Je suis désolé pour cette information..."

Le pays doit se préparer pour l'automne, aux yeux de M. Vandenbroucke, qui a rappelé le lancement d'une nouvelle campagne d'injection d'une dose de rappel du vaccin au mois de septembre, mais aussi l'importance d'un plan de ventilation.

Les gouvernements doivent également être prêts à prendre des mesures, a ajouté le ministre fédéral. Sont visés par exemple le port du masque dans les transports en commun ou le recours au télétravail.