Les cavaliers de la police fédérale qui avaient menacé de ne pas participer au défilé national seront bien présents

"Par respect pour le roi et la fête nationale."

Belga
Les cavaliers de la police fédérale qui avaient menacé de ne pas participer au défilé national seront bien présents
©Belga

La cavalerie de la police fédérale participera bien au défilé de la Fête nationale, a confirmé jeudi Frédéric Fortunato du syndicat SNPS. Les cavaliers, mécontents des négociations relatives à leurs indemnités de déplacement, ont retiré leur menace d'action par respect pour le Roi, auquel ils transmettront néanmoins un courrier. Les membres de la cavalerie se plaignent d'un manque de défraiement à la suite du déménagement de leurs casernes d'Etterbeek à Rebecq.

Une septantaine d'entre eux étaient prêts à se faire entendre à l'occasion de la Fête nationale. Par respect pour la famille royale, pour le 21 juillet et pour la population, ils ont finalement changé d'avis, a indiqué le SNPS sur les réseaux sociaux. "Mais nous n'oublions cependant pas le mépris du gouvernement et de notre ministre!", ajoutent les cavaliers.

Les agents ont été autorisés à transmettre une lettre au Roi, après l'avoir escorté jusqu'à la tribune officielle. Si leur situation n'évolue pas, des actions pourraient être menées lors de prochaines festivités, promettent-ils.