Covid en Belgique: la nouvelle campagne wallonne de vaccination contre le Covid-19 débutera le 5 septembre

La campagne de vaccination automnale contre le Covid-19 débutera la semaine du 5 septembre en Wallonie, a indiqué vendredi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Belga
Covid en Belgique: la nouvelle campagne wallonne de vaccination contre le Covid-19 débutera le 5 septembre
©Shutterstock

Cette nouvelle campagne ciblera particulièrement les personnes immunodéprimées, celles de 65 ans et plus, les résidents des structures d'hébergement (maisons de repos, handicap, santé mentale), les professionnels de la santé et les 50-64 ans. Les femmes enceintes seront également visées, sachant que le risque d'un accouchement précoce est avéré en cas de cycle de vaccination incomplet, a également expliqué la ministre. Le reste de la population de 18 ans et plus pourra aussi toujours se faire vacciner sur base volontaire.

Au total, la campagne automnale de vaccination devrait s'étendre sur huit semaines. Ce sont d'abord les personnes de plus de 65 ans, les immunodéprimés, le personnel des maisons de repos et celui du secteur de la santé qui recevront leur invitation fin août. Cette phase du plan de vaccination devrait durer quatre semaines. Les hôpitaux pourront prendre en charge eux-mêmes la vaccination de leur personnel. Il en va de même pour les structures de soins de santé.

Les femmes enceintes pourront prendre rendez-vous en priorité en appelant l'Agence wallonne pour une vie de qualité (AViQ) au 071/31 34 93. Ce sont ensuite les 50-64 ans qui seront invités à se faire vacciner, puis le reste de la population sur base volontaire en prenant rendez-vous directement dans l'un des lieux de vaccination. En parallèle, la plateforme QVAX va être réactivée afin de permettre à celles et ceux qui le souhaitent d'être contactés si des plages horaires se libèrent.

D'un point de vue logistique, le réseau de vaccination va être renforcé. Alors que seuls cinq centres restent accessibles durant l'été, leur nombre passera à 21 à partir du 5 septembre. La vaccination en pharmacie sur rendez-vous sera également amplifiée. Actuellement, plus de 50 pharmacies proposent déjà ce service et le réseau devrait continuer de s'étoffer. Enfin, les médecins généralistes volontaires continueront d'apporter leur pierre à l'édifice.

Au total, le dispositif permettra de vacciner quelque 184.000 personnes par semaine. Cela, sachant que 85% de la population wallonne majeure est vaccinée et que 67% a eu sa dose de rappel (85% pour les 65 ans et plus, 84% pour les immunodéprimés).

"La fin de l'automne et le début de l'hiver s'annoncent compliqués en termes de contaminations et potentiellement d'hospitalisations", a expliqué Christie Morreale. "La rentrée est donc le meilleur moment pour lancer cette nouvelle campagne car il faut que nous soyons vigilants et préparés."

"La probabilité d'être contaminé par le Covid-19 même en ayant eu un schéma de vaccination complet reste importante", a-t-elle également rappelé. "La protection contre la transmission est estimée à entre 10 et 15%. Par contre, on sait que la vaccination protège efficacement contre les formes sévères du virus."

Des firmes pharmaceutiques "travaillent actuellement sur des vaccins bivalents, pouvant protéger de plusieurs souches. Si nous avons un vaccin mieux adapté, il sera utilisé lors de la nouvelle campagne. Cependant, comme je l'ai dit, les vaccins actuels restent très efficaces contre les formes sévères du Covid", a-t-elle conclu.