Covid en Belgique: vers de nouvelles mesures restrictives en septembre ?

Alors que les contaminations au Covid diminuent à nouveau en Belgique, les experts n'excluent pas de voir une nouvelle vague débuter en septembre. Cette dernière nécessiterait le retour de certaines mesures.

M.R.
Selon plusieurs experts, le retour du masque dans les transports en commun sera nécessaire en septembre face au Covid.
Selon plusieurs experts, le retour du masque dans les transports en commun sera nécessaire en septembre face au Covid. ©BELGA

En hausse depuis plusieurs semaines, les contaminations au Covid repartent à la baisse en Belgique. Les hospitalisations, quant à elles, se stabilisent. De quoi laisser espérer que les chiffres hospitaliers diminuent également dans les prochains jours. Selon le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem, ces signaux sont positifs et pourraient indiquer que le pic de la "vaguelette" a été atteint en Belgique . Pourtant, malgré cette bonne nouvelle, le ton reste prudent. En effet, les experts - comme les politiques - ont les yeux tournés vers les mois de septembre et octobre. "Ces mois devraient être plus compliqués", nous confiait l'épidémiologiste Yves Coppieters (ULB) . Avec la rentrée des classes, le retour au travail et les températures moins clémentes, les conditions sont réunies pour que le virus puisse circuler davantage.

L'infectiologue Erika Vlieghe alerte sur une éventuelle vague automnale depuis plusieurs semaines . Le 6 juillet, elle appelait même les politiques à "être prêts à prendre des mesures supplémentaires", dans les mois à venir, pour juguler une potentielle recrudescence. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke avait alors fait savoir que si la situation commençait à dérailler, le monde politique interviendrait. Tout en précisant qu'actuellement aucune nouvelle mesure n"était dans l'air.

Le retour des restrictions ? Oui, mais pas de grandes mesures

Pour les experts, il est clair en tous les cas que des mesures sanitaires devront faire leur retour pour la rentrée. "Il y aura un rebond, il faudra prendre des mesures, mais ce sera tout à fait gérable", expliquait Yves Coppieters, indiquant qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter si l'on restait confronté aux mêmes variants. Même son de cloche du côté du virologue Marc Van Ranst (KULeuven). "Je m'attends à que les masques buccaux soient à nouveau nécessaires, surtout dans les transports en commun", confie-t-il à nos confrères du Nieuwsblad. Il insiste également sur l'importance de la ventilation dans les lieux clos attirant beaucoup de monde, comme les salles de concert.

Le porte-parole interfédéral voit également ces deux mesures comme des solutions acceptables en cas de vague automnale. Il écarte toutefois la possibilité de voir réinstaurer un Passenger Locator Form (PLF) ou des règles sanitaires plus restrictives. Selon M. Van Laethem, les politiques n'en arriveraient à de telles mesures qu'en dernier recours.

Sur le même sujet