Coronavirus en Belgique: tous les indicateurs en baisse sauf les admissions en soins intensifs

Tous les indicateurs de l'épidémie de SARS-CoV-2 continuent à diminuer en Belgique, à l'exception des admissions en soins intensifs, ressort-il vendredi du bulletin épidémiologique de l'institut de santé publique Sciensano publié vendredi en fin de matinée.

Coronavirus en Belgique: tous les indicateurs en baisse sauf les admissions en soins intensifs
©AFP

Sur la période du 29 juillet au 4 août, le nombre de lits occupés pas des patients positifs au coronavirus a ainsi augmenté de 19% par rapport à la période de sept jours précédente. Sur ce même laps de temps, les admissions à l'hôpital ont diminué pour atteindre une moyenne de 119 par jour, soit une baisse de 21%, portant le nombre total de lits occupés par des patients covid à 1.760 dont 119 en soins intensifs.

Les contaminations poursuivent elles aussi leur baisse, mais à un rythme plus lent. Entre le 26 juillet et le 1er août, 3.596 infections ont été détectées en moyenne par jour, soit 12% de moins que durant la période de référence précédente. La moyenne journalière du nombre de test est descendue à 13.200 (-4%) pour un taux de positivité de 29,9%.

Sur la même période, une moyenne de 11 personnes sont décédées quotidiennement des suites d'une infection au Covid-19 (-13%), portant le bilan à 32.296 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Le taux de reproduction du virus (Rt) s'établit à 0.87. Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 464 sur 14 jours.