Vague de chaleur : des températures élevées mais étrangement supportables en Belgique... Comment expliquer ce phénomène ?

Les hautes températures que connait notre pays semblent plus supportables que lors des vagues de chaleur précédentes. Une situation "atypique pour la Belgique", détaille le météorologue Frank Duboccage auprès de nos confrères du Het Laatste Nieuws.

Vague de chaleur : des températures élevées mais étrangement supportables en Belgique... Comment expliquer ce phénomène ?
©SHUTTERSTOCK

Des températures qui peuvent dépasser les 30° degrés mais une chaleur moins pesante que lors des dernières semaines. Comment expliquer ce phénomène ? C'est la conséquence d'un courant inhabituel, pointe le météorologue.

A l'accoutumée, pendant les périodes où le mercure monte fort, le vent vient du sud-est ou du sud et l'air est donc plus chargé en humidité. Par ailleurs, les "points de rosée" (ndlr., les températures auxquelles l'air est complètement saturé d'humidité) sont relativement élevés, explique Frank Duboccage.

Au contraire, la vague actuelle est plutôt portée par un vent d'est à nord-est et les points de rosée sont très bas et l'air est sec, précise l'expert: "Il fait chaud, c'est sûr, mais cela reste raisonnable."

Ce jeudi, les températures atteindront 25°C en bord de mer et 28 à 33°C dans l'intérieur du pays. Le mercure devrait se maintenir à des niveaux importants jusqu'à la fin du week-end.