Geen commentaar: en Flandre, une distance raccourcie pour éviter que la course de la mort ne porte trop bien son nom

Une chronique signée Vincent Rocour.

Geen commentaar: en Flandre, une distance raccourcie pour éviter que la course de la mort ne porte trop bien son nom
©BELGA
En Flandre, c'est un monument du sport amateur. La Dodentocht (La "marche de la mort") prend son départ à Bornem, en province d'Anvers, chaque année depuis 1970 tous les deuxièmes vendredis du mois d'août. Elle n'est pas un concours. Il n'y a pas de classement. On n'adule pas un vainqueur. Le marcheur s'y inscrit...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité