Tous les Belges ne recevront pas d'invitation pour une quatrième dose de vaccin contre le covid

Les Régions du pays ont adopté des stratégies différentes en ce qui concerne l'invitation à recevoir une quatrième dose de vaccin.

Ad.R.
Tous les Belges ne recevront pas d'invitation pour une quatrième dose de vaccin contre le covid
©JC Guillaume

Depuis quelques mois déjà, les immunodéprimés peuvent se faire vacciner une quatrième fois contre le covid, sur base volontaire. Mais dès la fin de ce mois d'août, une campagne va être relancée. Toutes les personnes considérées comme à risque et le personnel de première ligne (les personnes de 65 ans et plus, les immunodéprimés, le personnel des maisons de repos et celui du secteur de la santé) recevront par la poste une invitation à se faire vacciner prioritairement dès le début du mois de septembre.

Ensuite, à partir de la mi-septembre, la campagne visera le reste des Belges. Mais pour cette deuxième phase, la stratégie sera différente au nord et au sud du pays, rapporte Le Soir. En Wallonie, seuls les habitants de plus de 50 ans recevront une invitation personnelle à recevoir une dose booster. À Bruxelles, une invitation sera envoyée uniquement aux plus de 65 ans.

Par contre, la Flandre a décidé de convoquer tous ses habitants, dès 18 ans, dans une logique de prévention de l'épidémie. En Wallonie et à Bruxelles, la population qui ne recevra pas d'invitation à la vaccination pourra recevoir sa dose de vaccin sur base volontaire.

Dès le 5 septembre, en Wallonie, 21 centres de vaccination rouvriront leurs portes. Une cinquantaine de pharmacies propose également des rendez-vous pour le vaccin, et d'autres devraient s'ajouter à la liste au courant du mois de septembre. À Bruxelles, les habitants pourront se faire vacciner dans une quarantaine de pharmacie, ainsi que plusieurs maisons médicales et centres de vaccination (Pacheco et Molenbeek notamment).