La moitié des demandeurs d'asile afghans n'ont pas droit à une protection en Belgique

Le taux moyen de demandeurs d'asiles afghans acceptés en Belgique depuis la chute de Kaboul en août 2021 est de 53%, soit presque le même qu'en 2018, écrit De Standaard jeudi.

Belga
La moitié des demandeurs d'asile afghans n'ont pas droit à une protection en Belgique
©JC Guillaume

Juste après la prise de pouvoir par les talibans, la Belgique reconnaissait neuf demandeurs afghans sur dix, mais depuis, ce taux est tombé à 47%. En mars, le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a modifié sa recommandation, car entre-temps, la situation est devenue un peu plus sûre dans de nombreux endroits.

En 2019 et 2020, seul un tiers des Afghans a bénéficié d'une protection. Le CGRA souligne qu'il est "très généreux" dans l'octroi du statut de réfugié. Et les demandeurs d'asile déboutés ne sont pas renvoyés de force.