La Wallonie dresse un bilan positif de la saison touristique estivale

Cet été, la Wallonie a continué à attirer de nombreux touristes, majoritairement belges, malgré la levée des restrictions liées à la pandémie de coronavirus qui auraient pu inciter les vacanciers à partir à l'étranger, se réjouit mardi par communiqué Wallonie Belgique Tourisme (Visit Wallonia).

La Wallonie dresse un bilan positif de la saison touristique estivale
©FLEMAL JEAN-LUC

Durant la période estivale, précisément du 1er juillet au 15 août, le taux d'occupation moyen des hébergements s'est élevé à 80%, ce qui correspond à une hausse de fréquentation pour 20% d'entre eux, selon les chiffres de l'Observatoire wallon du Tourisme relayés dans le communiqué. Les hébergements de terroir et les villages de vacances ont été les plus populaires, même si les campings ont aussi eu le vent en poupe, avec une hausse de leur fréquentation de 30%.

Le secteur hôtelier affiche également un grand sourire puisqu'il a enregistré une fréquentation en hausse de 42% par rapport à l'été 2021.

Étant donné la météo caniculaire, les attractions à proximité de points d'eau ont battu des records de fréquentation, de même que de nombreuses activités en extérieur, certaines ayant enregistré une hausse allant jusqu'à 44%.

"Qu'il s'agisse des plans d'eau, des rivières, mais aussi des excursions en bateaux, comme sur le Canal du Centre, les touristes ont poursuivi leur redécouverte de la Wallonie", se réjouit Wallonie Belgique Tourisme.

La sécheresse a toutefois mis à mal certaines activités nautiques, comme le kayak, qui n'étaient pas praticables.

De leur côté, les balades pédestres et randonnées, tout comme les circuits à vélo, ont connu un franc succès, "notamment grâce aux itinéraires balisés qui continuent à se développer un peu partout en Wallonie", observe Wallonie Belgique Tourisme. La popularité grandissante des vélos à assistance électrique contribue par ailleurs à ce succès, ponctue l'association.

En intérieur, le bilan est plus mitigé, même si certains musées et sites bénéficiant de l'air conditionné ont accueilli davantage de visiteurs qu'en 2021. La plupart des attractions ont toutefois globalement maintenu leurs chiffres de 2021.

Les nombreux événements organisés, parmi lesquels les spectacles "Statues en Marche" ou "Pinocchio" au château de Beloeil, ont fait "carton plein", indique encore Visit Wallonia. Au niveau des dépenses, le panier moyen des touristes dans les hébergements est passé de 351 euros à 408 euros, soit une augmentation de 16,24%, tandis que le budget dédié aux activités est passé de 20,78 euros à 21,51 euros (+3,51%), selon les données de l'Outil régional de Commercialisation citées par Visit Wallonia.

Le Belge reste le premier touriste en Wallonie, malgré la reprise des voyages à l'international. Dans les attractions, 76% des visiteurs étaient Belges (51% de Wallons, 7% de Bruxellois et 18% de Flamands). Les Néerlandais représentaient 10% de la clientèle, les Français 6% et les Allemands 2%, note Visit Wallonia.

La cote de notoriété du sud du pays continue par ailleurs d'augmenter pour atteindre 8,3/10 sur plus de 30.000 avis récoltés début juillet, se targue encore Wallonie Belgique Tourisme.