Avec la variole du singe, le tourisme vaccinal est en plein essor: "J’ai mis ma vie sexuelle sur pause pendant des semaines. Il faut que ça s’arrête"

Plus de 1 000 Belges ont déjà traversé la frontière française pour se faire vacciner.

Avec la variole du singe, le tourisme vaccinal est en plein essor: "J’ai mis ma vie sexuelle sur pause pendant des semaines. Il faut que ça s’arrête"
©AFP
"Je commence bientôt un nouveau travail et je ne pouvais pas me permettre de passer 21 jours en quarantaine en cas de contamination. J'ai donc préféré me faire vacciner de manière préventive." Jeudi dernier, Christophe s'est rendu à Lille pour recevoir une dose de vaccin contre la variole du singe. Au volant d'un minivan, le Bruxellois de 48 ans a embarqué six amis dans son épopée transfrontalière....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité