"Le gros problème en Wallonie, c’est le manque de multilinguisme"

Pour Sven Gatz, ministre bruxellois, et Thierry Geerts, patron de Google Belgique, le multilinguisme est un atout absolu pour Bruxelles. Ils appellent l’enseignement francophone à faire évoluer l’apprentissage des langues, en lien aussi avec “la langue numérique”.

Bruxelles - Cabinet de Sven Gatz (Open VLD) - Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l’Image de Bruxelles et Thierry Geerts, CEO de
©JC Guillaume
Sven Gatz (Open VLD), ministre bruxellois de la Promotion du multilinguisme, est un ancien membre de la Volksunie devenu le grand défenseur de l’identité bruxelloise. Thierry Geerts, CEO de Google Belgique, est un francophone d’Anvers devenu patron de la filiale belge d’une entreprise américaine. Les deux ont un point commun : constater dans l’usage des langues...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité