Contrôle des chômeurs: "La machine à sanctionner redémarre et s’accélère, mais à Bruxelles elle est mise en pause"

Avec la sixième réforme de l’État, le contrôle des chômeurs a quitté le fédéral pour passer aux Régions - à leur organisme Forem, VDAB, Actiris et ADG. En résulte une manière d’envisager les sanctions variant fort entre le nord, le sud et le centre.Illustration.

Contrôle des chômeurs: "La machine à sanctionner redémarre et s’accélère, mais à Bruxelles elle est mise en pause"
©BELGA
À la mi-septembre, le ministre flamand de l’Emploi, Jo Brouns (CD&V), annonce fièrement une augmentation de 30 % du nombre de sanctions effectives infligées aux demandeurs d’emploi par le service de contrôle du VDAB durant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité