“Il m’a clairement dit qu’il voulait des Belges, pas des réfugiés” : Les exilés ukrainiens peinent à quitter leur famille d’accueil pour louer un bien

Les propriétaires refusent souvent de louer aux exilés. Et les hébergeurs saturent.

Bruxelles - Palais 8 du Heysel: Accueil des refugies ukrainiens - Alors que le site de Bordet, ouvert par l'Office des étrangers, ne convenait pas pour accueillir l'important nombre de réfugiés provenant d'Ukraine, les autorités ont décidé de leur o
©JC Guillaume
Quand je commence à raconter mon histoire, les propriétaires d'appartement se mettent à trouver des excuses et ils refusent ma candidature. Même les agences immobilières...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité