Soyez prêts, le système BE-Alert sera testé dans 225 communes jeudi

Le système sera testé ce jeudi afin d'entraîner la population à utiliser l'outil d'alerte.

Soyez prêts, le système BE-Alert sera testé dans 225 communes jeudi
©Shutterstock

Le Centre de crise national (NCCN) procèdera jeudi au test du système BE-Alert dans 225 communes belges, annonce-t-il mardi dans un communiqué. Un nombre record, qui représente presque la moitié de l'ensemble des communes abonnées à BE-Alert. Le système peut être utilisé par les autorités locales, provinciales et nationales pour avertir les citoyens lors d'une situation d'urgence. Il peut, par exemple, s'agir d'une panne d'électricité, de pollution de l'eau potable ou d'un incendie.

Concrètement, de nombreux Belges inscrits sur BE-Alert devront s'attendre à recevoir un sms du numéro 1789, un appel téléphonique du numéro 04/77.77.77.55 ou un e-mail de l'adresse no-reply@be-alert.be jeudi. Actuellement, 1.093.897 adresses sont enregistrées dans BE-Alert. Ce test de grande ampleur permettra, entre autres, de tester la capacité de l'outil.

Ces moments de test sont une bonne occasion de s'entraîner à utiliser l'outil d'alerte pour être prêt à agir rapidement lors d'une crise, explique le Centre de crise. En effet, une prise de décision rapide et une bonne connaissance de l'outil contribuent largement à l'efficacité de l'alerte.

"Malgré les possibilités technologiques, comme les alertes sur la base de la localisation par exemple, il est important que le citoyen s'inscrive sur BE-Alert", souligne le NCCN. "Il peut encoder jusqu'à cinq adresses et sera informé, même lorsqu'il se trouve loin de l'une de ces adresses, donc en dehors de la zone géographique d'un incident." L'inscription est gratuite sur www.be-alert.be.