Au call-center d'Engie, le nombre d'appels a triplé depuis la crise énergétique: "On a parfois des clients très émus au bout du fil"

Face à l'explosion des prix du gaz et de l'électricité, les call-center des fournisseurs d'énergie tournent à plein régime. Les conseillers téléphoniques sont en première ligne pour gérer la détresse et la colère des clients. Dans le cadre de sa série "Dans le secret des lieux", LaLibre.be s'est infiltrée dans le call-center d'Engie, où plus de 20 000 appels sont traités quotidiennement.

Call center Engie à Ypres
Au call-center d'Engie, le nombre d'appels explosent. ©Bernard Demoulin
"Engie bonjour, Warda à votre écoute. En quoi puis-je vous aider?". Casque audio sur les oreilles, micro au coin des lèvres, Warda enchaîne les appels téléphoniques depuis 8h, ce vendredi matin. Au bout du fil, les clients se succèdent, et avec eux, leur lot de plaintes et d'interrogations. Devant ses deux écrans d’ordinateur, lunettes vissées sur le nez, la conseillère d’Engie répète inlassablement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité