Scènes de cohue à Walibi : "Je n'avais jamais vu un truc pareil"

Le parc a été victime de son succès et n'a pas pu accueillir tous les visiteurs en possession d'un ticket ce week-end.

 Image d’illustration
Image d’illustration ©Photo News

Le parc d'attraction Walibi aurait-il surestimé ses capacités en vendant ses tickets pour les événements spéciaux organisés à l'occasion d'Halloween? Des clients se sont en tout cas plaint de ne pas avoir pu accéder au parc ce week-end alors qu'ils étaient en possession d'un ticket valable. José Garcia Del Rio était l'un deux. Il nous a contactés pour nous confier son témoignage. "On a acheté deux billets pour la nocturne de ce samedi. On est arrivé à 17 heures à l'entrée du parc et des policiers et stewards nous ont interdit d'entrer. C'était une cohue pas possible : il y avait des kilomètres et de kilomètres de file et des gens garés n'importe comment. On a fini par trouver une place à quatre kilomètres du parc mais à cause de mes problèmes de santé, je ne peux pas parcourir une si longue distance à pied et de toute façon, on nous a dit que plus personne ne pouvait entrer", déplore-t-il. "J'ai 66 ans et je n'avais jamais vu un truc pareil. Il y avait des gens en colère, des familles, des enfants. En plus on a payé 50 euros par ticket et fait le déplacement depuis Malines. J'ai essayé de contacter le parc par téléphone pour obtenir un remboursement mais je n'ai réussi à joindre personne. Je leur ai envoyé un mail pour leur expliquer la situation et j'espère avoir une réponse rapidement", précise-t-il.

Jeudi déjà, le parc indiquait s'attendre à une forte affluence les samedi 29, dimanche 30 et lundi 31 octobre. Walibi conseillait dès lors aux visiteurs souhaitant profiter des animations Halloween de reporter leur visite à partir du 1er novembre. "Malgré nos avertissements, beaucoup de visiteurs se sont présentés devant le parc alors qu'ils n'avaient pas de tickets. Dimanche à 11 heures, il y avait déjà 11 000 personnes dans le parc. On a donc décidé de déclarer le parc complet pour dissuader de venir les personnes qui n'avaient pas de ticket. Il faut aussi préciser que les personnes qui ont un abonnement n'ont pas accès au parc quand il affiche complet mais ça n'a pas suffi à éviter la cohue", précise Justien Dewil, porte-parole de Walibi. La porte-parole recommande dès lors aux personnes munies d'un ticket qui n'ont pas eu accès au parc, comme Jose Garcia Del Rio, de remplir le formulaire de contact de Walibi pour obtenir un remboursement.