Jason, le policier blessé à Schaerbeek, est sorti de l’hôpital sous une haie d'applaudissements en son honneur

Des centaines de ses collègues policiers, ainsi que des secouristes, se sont réunis devant l’hôpital UZ à Jette en soutien.

Le policier blessé lors de l'attaque au couteau qui a eu lieu jeudi soir rue d’Aerschot à Schaerbeek est sorti à 15h de l'hôpital ce samedi. En son honneur, de nombreux policiers de la zone de police Bruxelles-Nord, en uniforme, se sont rendus devant l'hôpital de l'Universitaire Ziekenhuis van Brussel (UZ) à Jette, où il était hospitalisé.

Des centaines d'agents ont commencé à se rassembler à 14h30, où de nombreuses voitures de police sont arrivées sur place. Une haie longue d'honneur s'est formée le long de la route. Tous les grades et toutes les unités sont présentes : interventions spéciales, agents, policiers à vélo, commissaire... Des pompiers et secouristes font aussi partis du cortège.

Le jeune homme, Jason P. est sorti accompagné de ses proches et a traversé la haie sous les applaudissements de la foule. Il a été accueilli par de très nombreux collègues, venus saluer son courage et lui souhaiter un prompt rétablissement.

Pour rappel deux policiers de la zone Bruxelles-Nord, ont été attaqués au couteau ce jeudi soir alors qu'ils se trouvaient dans un véhicule de service arrêté à un feu rouge de la rue d'Aerschot, à Schaerbeek. L'agresseur a pu être neutralisé par une seconde patrouille qui a fait feu sur lui.

Grièvement blessés, les deux agents ont été emmenés à l'hôpital, où le conducteur, Thomas, est décédé des suites de ses blessures. Un hommage lui sera aussi rendu par ses collègues de la zone de Hesbaye, à Waremme, en province de Liège, d'où il est originaire. Jason P. a pu être soigné et ses jours n'étaient plus considérés comme en danger vendredi.

Une enquête est en cours sur ces faits, dirigée par le parquet fédéral. Un juge d'instruction antiterroriste a été désigné pour mener les investigations.