Toujours pas d’accord sur la ventilation de l’enveloppe bien-être : "La gauche préfère récompenser les chômeurs", déplore le MR

L’augmentation des allocations de chômage continue de diviser la Vivaldi. Les membres du kern se retrouveront lundi.

Le vice-Premier ministre et ministre des Indépendants et des PME David Clarinval (MR) estime qu'un trop faible différentiel entre allocations de chômage et salaire minimum constituerait un piège à l'emploi.
Le vice-Premier ministre et ministre des Indépendants et des PME David Clarinval (MR) estime qu'un trop faible différentiel entre allocations de chômage et salaire minimum constituerait un piège à l'emploi. ©JEAN LUC FLEMAL
Cela coince toujours. Malgré des discussions constructives en kern (Conseil des ministres restreint, NdlR) vendredi, la Vivaldi n’a toujours pas tranché sur la répartition de l’enveloppe bien-être. Pour rappel, la ventilation de ce montant avoisinant le milliard d’euros – et destiné à augmenter les pensions, les allocations de chômage et autres allocations sociales – ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité