La cyberattaque dont a été victime la Défense lui a déjà coûté plus de 2 millions d’euros

Près d’un an après l’attaque, les systèmes informatiques de l’armée ont quasiment récupéré toutes leurs fonctionnalités.

Les autorités belges avaient attribué la cyberattaque à des pirates informatiques chinois.
Les autorités belges avaient attribué la cyberattaque à des pirates informatiques chinois. ©Shutterstock
Les informaticiens de la Défense voient enfin le bout du tunnel. Le 16 décembre 2021, l’armée belge subissait ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité