"Il faut assumer que ces jeunes émeutiers belgo-marocains sont le produit de notre société"

Pour Ibrahim Ouassari, "il faut évidemment de la répression, mais aussi offrir des solutions…"

Ibrahim Ouassari
Ibrahim Ouassari, fondateur de Molengeek ©JC Guillaume
Alors que les Diables rouges tentaient de renverser le score face aux Lions de l'Atlas ce dimanche, des émeutes éclataient dans le centre-ville de Bruxelles. Au coup de sifflet final, le saccage était déjà bien entamé, mais loin d'être terminé. Ces débordements en marge de la victoire du Maroc ont très vite été condamnés sur les réseaux sociaux. Si le fondateur de Molengeek, Ibrahim Ouassari, a lui aussi tenu à sanctionner les faits, il a également manifesté son...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité