La miraculeuse survie de l’abbaye de la Cambre

La moniale Gisèle fondait au XIIe siècle l’abbaye de la Cambre qui a traversé les siècles et est aujourd’hui un livre ouvert sur l’histoire brabançonne.

L'abbaye de la Cambre
L'abbaye de la Cambre ©Photo : Bernard Demoulin / Vignette : Raphaël Batista
On ne pouvait rêver mieux. Ce petit vallon solitaire en lisière de forêt, isolé des grands chemins et du village d’Ixelles, riche en matériaux de construction et arrosé par les sources du Maelbeek, était en tout point idéal. Gisèle en était certaine, elle avait trouvé son “désert cistercien”...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité