En cas de beau temps, cela pourrait être très compliqué, a-t-il réagi à la suite du Comité de concertation de ce vendredi. Plusieurs bourgmestres de communes côtières ont déjà exprimé leurs inquiétudes à la perspective d'un fort afflux de touristes pendant les vacances de Pâques. A leurs yeux, une réouverture de l'horeca aurait pu offrir une solution. Mais le Comité de concertation a décidé que l'horeca ne rouvrirait pas avant le 1er mai.

Le gouverneur de Flandre occidentale demande d'ores et déjà des renforts policiers durant les vacances afin de surveiller l'afflux de touristes et de veiller au respect des mesures. "Je demande au moins autant de policiers à la mer que pendant les vacances d'été car je m'attends à ce qu'il y ait au moins autant de monde. Nous pensons même qu'il pourrait y avoir plus de monde que pendant les grandes vacances".