A partir de ce vendredi 25 septembre, il est "fortement déconseillé" et non plus "interdit" de se rendre dans une zone rouge. En pratique, cela veut dire que les voyageurs ne risquent plus d'amendes s'ils prennent le risque d'y aller. En revanche, ils devront toujours bien respecter une quarantaine à leur retour et faire un test au cinquième jour... à moins que le formulaire d'auto-évaluation bientôt mis en ligne leur dise le contraire!

Ce nouveau formulaire, annoncé par Sophie Wilmès lors du précédent Conseil national de sécurité, sera disponible à partir du 1er octobre. Par facilité, il sera directement intégré au "Passenger location form" que tous les Belges devaient déjà remplir après une escapade de plus de 48 heures dans un pays étranger. Il consistera en une petite dizaine de questions visant à évaluer les risques que vous avez pris à l'étranger. Parmi ces questions :

  • Quelles activités avez-vous faites sur place? Êtes-vous allé en discothèque? Avez-vous été au musée? Au restaurant?
  • Comment avez-vous voyagé? Quels transports avez-vous utilisés?
  • Où avez-vous logé? Dans un hôtel? Dans une maison de vacances? Dans un camping?

Au terme de ces questions, un "score" mesurant les risques que vous avez pris vous sera donné. Si le risque est jugé faible, vous serez considéré comme revenant d'une zone verte et la quarantaine et le testing ne seront pas recommandés. Si le risque est élevé, vous recevrez un SMS vous demandant d'effectuer la quarantaine de 7 jours et de faire un test au bout de cinq jours. 

Ce formulaire permettra donc de mieux tenir compte de la situation personnelle de chaque individu et de mieux coller à la réalité.