Depuis quelques semaines, les chiffres du Covid-19 sont à nouveau dans le rouge. Selon les dernières données publiées par Sciensano ce samedi, il y a eu en moyenne 3.274,6 nouvelles infections au coronavirus dépistées par jour, une hausse de 80% par rapport à la période précédente de sept jours. Les hospitalisations et les décès ont également augmenté.

"C'est clair que la situation est grave et inquiétante" a souligné Alexander De Croo, à l'antenne de la RTBF ce samedi. Les nouvelles mesures prises par le gouvernement cette semaine sont une étape nécessaire pour faire infléchir les courbes du coronavirus, a justifié le Premier ministre.

Pour autant, le libéral flamand a dit avoir "confiance" en la population et a appelé celle-ci à un effort collectif. "Nous devons tous faire un effort, c’est un devoir pour nous tous.", a-t-il exhorté. "On connaît les règles, on doit les appliquer"

Alexander De Croo a rappelé l'importance de limiter nos contacts sociaux, afin de faire diminuer la propagation du virus : "On n’est pas obligé d’aller au maximum des mesures mais la seule règle c’est le bon sens, on doit réduire nos contacts". "Le virus est partout de façon dangereuse et donc nous tous, nous devons faire ce qui est nécessaire et on parviendra à faire descendre la courbe", a-t-il ajouté.

Vers un confinement ?

Interrogé sur un nouveau lock-down, le Premier ministre n'a pas parlé de cette possibilité, mais a insisté sur le fait que le comportement des Belges dans les prochains jours serait déterminant. "C’est à nous de prendre la décision. Ou bien nous tous nous faisons ce qui est nécessaire […], je sais que ce que l’on demande n’est pas agréable et ça dure longtemps, on en a tous assez […] mais on le demande pour une bonne raison parce que si ça ne s’améliore pas on va devoir prendre des mesures plus contraignantes et ce sera pire qu’aujourd’hui".