Ce vendredi, une conférence de presse a eu lieu suite au Conseil des Ministres. Lors de celle-ci, Alexander De Croo a partagé son point de vue sur la tenue de la Boum 2 ce samedi:

"Dans les jours qui viennent, nous donnons plein de nouvelles perspectives. A partir du 8 mai, il y a beaucoup plus d'activités à l'extérieur qui pourront avoir lieu", rappelle le Premier ministre. "La situation évolue dans la bonne direction parce qu'on a respecté les règles". Selon lui, La Boum 2 a pour but de déstabiliser la société et il incite ainsi à ne pas "tomber dans ce piège": "Ce ne serait à l'avantage de personne", affirme-t-il.

De son côté, Annelies Verlinden tient à dissuader la population de se rendre sur place: "Aucune autorisation n'a été donnée ni demandée par les organisateurs. La situation est suivie de très près. J'ai eu plusieurs concertations avec le bourgmestre de Bruxelles pour voir comment se préparer au mieux à l’événement", explique-t-elle. "Tout d'abord, nous avons eu une communication préventive et dissuasive. Nous avons également un dispositif policier local et fédéral. Mon conseil pour demain est de ne pas se rendre sur les lieux", prévient la Ministre de l'Intérieur.