Afin d'éviter la propagation de variants plus contagieux du coronavirus sur le territoire belge, le gouvernement a décidé de renforcer les règles pour les voyageurs revenant de pays hors-UE et hors-Schengen.

Concrètement, les règles qui sont déjà en application pour les voyageurs entrant en Belgique par avion ou bateau, depuis des pays hors-UE et hors-Schengen, sont désormais étendues à tous ceux qui se déplacent par bus ou train, communique vendredi la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden. Cela vaut donc aussi pour les personnes venant du Royaume-Uni, où circule un variant plus contagieux du coronavirus.

Concrètement, les règles étendues aux voyageurs entrant par bus ou train sont les suivantes:

- l'obligation de remplir le "Passenger Locator Form", peu importe la durée du séjour passé à l'étranger ou prévu en Belgique;

- pour les voyageurs en provenance d'une zone rouge et n’ayant pas leur résidence principale dans notre pays : l'obligation de présenter un test PCR négatif avant leur arrivée sur le territoire ;

- suivre les règles de mise en quarantaine en vigueur pour les voyageurs en provenance d'une zone rouge.

En d'autres termes, la différence est qu'une personne britannique venant à Bruxelles depuis Londres pour moins de 48h, via le train, n'était précédemment pas obligée de remplir un PLF. Désormais, elle le sera.

La modification de l'arrêté ministériel correspondant étend aussi au transporteur ferroviaire ou par bus public ou privé l'obligation de vérifier que les voyageurs non-résidents en Belgique et venant d'une zone rouge ont un résultat de test PCR négatif datant de moins de 72h. "En l'absence d'un résultat de test négatif, le transporteur est tenu de refuser l'embarquement".

Les modifications à l'arrêté ministériel, conférant une base légale à ces nouvelles règles, ont été publiées au Moniteur belge et sont également en vigueur jusqu'au 1er mars 2021.

Comme l'a expliqué en conférence de presse Antoine Iseux, porte-parole du Centre de crise, les nouvelles règles signifient aussi, par exemple, que "si vous êtes un Belge et que vous passez un séjour à Londres dont vous revenez en train, même de moins de 48h, il vous faudra compléter le PLF et suivre les règles de quarantaine et de test".