Une statue de Léopold II a été retirée dans le quartier anversois d'Ekeren afin d'être nettoyée et restaurée après avoir été la cible de dégradations à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, indique mardi le bourgmestre Koen Palinckx. 

Sa disparition pourrait être définitive. La statue de Léopold II date de 1873 et a été installée sur une place de la banlieue anversoise en souvenir d'une visite du Roi à Ekeren. Elle a, au cours des dernières décennies, régulièrement été la cible de dégradations dénonçant probablement la préservation des statues du souverain malgré sa politique au Congo au XIXe siècle.

La critique de Léopold II, de sa politique au Congo et des statues qui le représentent, a été ravivée avec la mort de l'Afro-Américain George Floyd, mort asphyxié par un policier blanc, et les protestations massives contre le racisme institutionnel qui ont suivi.

Fortement endommagée, la statue d'Ekeren a dû être retirée pour être restaurée au musée Middelheim d'Anvers. Il est possible qu'elle soit par la suite classée dans la collection du musée et qu'elle ne réapparaisse pas à Ekeren.