Les deux principales fédérations, celles de football et de tennis, qui pèsent, à elles deux, plus de la moitié des affiliations, font nettement mieux que la moyenne, le football (ACFF) ayant même gagné 2.923 membres.

Sur les 28 fédérations, sondées par le quotidien, il n'y en a que 9 qui ont vu leur nombre d'affiliés progresser ; cela veut dire que 19 d'entre elles en ont perdu.

Il y en a 11 sur 28 (soit presque 40%) qui ont perdu plus de 10% de leurs membres. Celle qui a le plus souffert est celle de taekwondo (ABFT), qui a perdu un membre sur trois (- 33,49 %) ; elle a évidemment payé un lourd tribut au fait que ce sport se pratique en salle et qu'il est "de contact". Le judo (-20%), le karaté (- 18,18 %) et la boxe (- 15,18 %) occupent d'ailleurs également le peloton de tête.