Tous les passagers arrivant à l’aéroport de Zaventem sont désormais priés de se mettre en quarantaine pour quatorze jours, apprend "La Libre"  ce mercredi.

"Ils reçoivent depuis aujourd'hui à leur arrivée un dépliant dans les quatre langues – néerlandais, français, allemand et anglais – leur demandant de rester chez eux pendant 14 jours. Ils peuvent travailler de leur domicile", précise Ihsane Chioua Lekhli, l’une des porte-paroles de Bruxelles-National.

L’aéroport garde actuellement une "capacité minimale garantie"  pour permettre aux Belges encore à l’étranger de revenir au pays. Ils sont 27 000 à s’être inscrits sur le site Travellers Online mis en place par le ministère des Affaires étrangères. "Cela ne signifie pas que l’ensemble de ces 27 000 personnes doivent être rapatriées", a déclaré mardi soir le ministre Goffin. "Beaucoup s'enregistrent en effet dans l'attente de l'évolution de la situation ou sont déjà rentrés seuls en Belgique."

L’aéroport a aussi décidé de placer les vols en provenance d‘Italie et d’Espagne dans la zone non-Schengen pour faire des contrôles des passagers. Ceux qui ne font pas des voyages dits essentiels peuvent être renvoyés dans le même avion. "C’est déjà arrivé", précise la porte-parole.

Visiblement, les personnes qui viennent chercher des gens à l'aéroport seront également mis en quarantaine.