Le parquet de Bruxelles appelle à la vigilance face à une nouvelle technique de vol par ruse qui a déjà fait plusieurs victimes

Le magistrat du parquet de Bruxelles, Denis Goeman, appelle ce samedi matin à la vigilance face à une nouvelle technique de vol par ruse constatée dans la capitale ces dernières semaines. Celle du faux facteur. Elle a déjà fait plusieurs victimes.

"Pas mois de 14 dossiers ont été ouverts, entre le mois de mars 2019 et le mois de décembre 2019 sur la zone de police Uccle-Auderghem-Watermael-Boitsfort et reposent sur le même modus operandi, à savoir que Les faits se déroulent invariablement dans un immeuble, un suspect sonne chez une dame âgée en se faisant passer pour le facteur qui doit lui déposer un coli. La victime descend en claquant seulement sa porte ou en la laissant entrouverte. Durant ce temps, le complice du faux facteur, qui avait réussi à rentrer préalablement dans les communs de l’immeuble, pénètre chez la victime et cambriole l’appartement. La victime, quant à elle, arrive dans le hall de l’immeuble et discute avec une dame (complice des malfaiteurs) qui lui dit que le facteur est parti prendre le coli dans sa camionnette et qu’il faut attendre. La victime perd finalement patience, remonte chez elle et constate le vol dans son appartement. Le quartier de l’avenue Winston Churchill et de ses environs à Uccle a été spécifiquement visé à plusieurs reprises par les malfaiteurs", précise Denis Goeman.

Le magistrat rappelle qu'il faut se montrer prudent lorsqu'un inconnu se présente à votre porte. "Il convient de fermer à clé son appartement avant de descendre au bas de son immeuble et les cas échéant, de remonter chez soi et appeler la police au cas où aucun facteur ne se présente à l’entrée mais bien une dame qui prétend qu’il faut attendre le retour de l’employé des postes".

Le porte-parole du parquet de Bruxelles ajoute enfin qu'un magistrat a été désigné pour centraliser toutes les plaintes liées à cette nouvelle technique de vol par ruse. A l'heure qu'il est, aucun suspect n'a encore été appréhendé.