L'un des porte-parole interfédéraux a annoncé sur Twitter qu'il allait faire un pas de côté pour un moment.

Tous les jours sauf le dimanche, Emmanuel André faisait partie des experts qui participent à la conférence de presse coronavirus pour informer les Belges sur l'avancement de la pandémie ainsi que pour faire le point sur la situation en milieu hospitalier et dans les maisons de repos. Mais à partir de ce vendredi 24 avril, on ne devrait plus le voir à l'antenne. Emmanuel André, qui était devenu une figure emblématique parmi les experts, a décidé de faire un pas de côté.

"Nous sommes passés dans une autre phase de l’épidémie, une phase qui prendra du temps. C’est le moment pour moi de prendre quelques jours avec mes enfants que je n’ai pas beaucoup vus ces derniers mois, et de repenser la façon dont je pourrai continuer à contribuer à l’avenir", a-t-il annoncé sur Twitter.

Il faisait partie des scientifiques qui conseillaient le Centre national de sécurité. Avec neuf autres personnes, il a proposé un plan de déconfinement en plusieurs phases.

En conférence de presse, Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise, a d'emblée précisé la situation. "Il a souhaité pour des raisons personnelles et professionnelles se retirer de ses fonctions de porte-parole interfédéral mais il continuera à œuvrer pour le bien commun. Il va se concentrer à l'avenir sur son rôle de médecin et de chercheur", a-t-il confié.