Pour rappel, le port du masque était déjà imposé dans les transports en commun ou lors de l’exercice de métiers où les contacts rapprochés sont inévitables, comme chez les coiffeurs par exemple.

À partir de ce 11 juillet, la situation évoluera. Le port du masque deviendra également obligatoire dans les magasins, les centres commerciaux, les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques. Un Conseil national de Sécurité électronique devrait rendre définitive cette décision ce vendredi.

Mais qu'en sera-t-il au niveau des sanctions en cas de non-respect des règles? Nos confrères flamands du Nieuwsblad relaient, ce vendredi matin, qu'une amende de 250 euros pourrait être infligée aux contrevenants. Une information que nous confirme Steve Detry, le porte-parole de la Première ministre."Les sanctions pénales sont déjà prévues dans la loi, ce sont les mêmes", nous explique-t-il. A savoir donc bien 250 euros. 

A noter que Sophie Wilmès a également précisé jeudi soir que des magasins qui feraient preuve d'un laxisme répété au niveau du respect des nouvelles mesures pourraient devoir fermer leurs portes.