Cela n'est possible que sous certaines conditions et il doit être possible d'augmenter à nouveau rapidement le nombre de lits dédiés aux malades ayant contracté le coronavirus, indique mardi le SPF Santé publique. Jusqu'à présent, les hôpitaux devaient réserver 60% de leurs lits aux soins intensifs aux patients Covid. Si tous les établissements hospitaliers dans une même province affichent un taux d'occupation des lits Covid de 50%, ils sont autorisés à réduire la capacité réservée aux malades du Covid-19. Seule la moitié des lits peut être libérée. Les places supplémentaires créées pour faire face à la pandémie pourront aussi être supprimées.

La prudence reste tout de même de mise: pendant deux semaines, la capacité doit pouvoir être augmentée dans les 48 heures. Après deux semaines, les hôpitaux seront autorisés à reprendre les traitements réguliers non urgents nécessitant une place aux soins intensifs.