Si Dirk Devroey se réjouit de voir la campagne de vaccination avancer et faire diminuer la pression sur les hôpitaux du pays, il s'inquiète pour la capacité de testing actuelle. Une des grandes préoccupations du professeur de la VUB est le manque de personnel pour effectuer les tests anti-Covid en Belgique.

"Il n'y a pas que les centres de testing où il faut de la main d'oeuvre en ce moment, il faut également gérer les centres de vaccination actuellement. Avant la crise sanitaire, il y avait déjà pénurie de médecins et d'infirmières, mais maintenant, ce personnel déjà trop peu nombreux doit débloquer du temps pour les centres de test et de vaccination", a-t-il expliqué à nos confrères de Het Laatste Nieuws ce lundi.

Le professeur craint qu'on ne trouve pas assez de médecins, infirmiers et infirmières pour effectuer les tests de tous les Belges qui comptent partir en vacances cet été. "Les gens qui vont partir à l'étranger vont devoir se faire tester avant leurs vacances et deux fois au retour. Nous aurons vraiment un gros manque de personnel pour ça, et la capacité de testing ne sera pas assez grande", a confié Dirk Devroey, imaginant la situation de certains voyageurs, qui, n'ayant pas reçu le résultat de leur test anti-Covid à temps, "ne pourront pas partir en vacances comme prévu".