Le premier vaccin administré en Région bruxelloise a été inocculé à Lucie Danjou qui, à l'âge de 101 ans, est la plus ancienne résidente de la maison de repos de Notre-Dame de Stockel, dans la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Pierre. Après la centenaire, quatre autres résidents ont également reçu le vaccin de Pfizer/BioNTech et 62 autres devraient encore être vaccinés ce lundi. En outre, trois membres du personnel recevront également l'injection.

Le vaccin a été administré, sous un tonnerre d'applaudissements, en présence du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron, de la directrice de la maison de repos et de quelques membres du personnel.

"Cela a fait un peu mal mais heureusement, cela ne dure pas", a réagi Mme Danjou. "Et de toute façon, vous n'avez rien sans un peu d'effort. Tout le monde doit maintenant se faire vacciner."

© Belga

Le deuxième résident à se faire vacciner, Claude Vinel, 82 ans, s'est également montré satisfait. "Je n'ai pas peur, je sais que le vaccin a été développé par des spécialistes", a-t-il déclaré. "Je suis heureux que la vaccination puisse commencer et d'être dans les premiers. J'espère que tout le monde suivra bientôt, afin que nous puissions nous rapprocher à nouveau. Avec le confinement et l'isolation, j'ai l'impression de perdre des forces ; même une promenade dans le jardin devient difficile."

"C'est une lueur d'espoir après une période difficile", a quant à lui souligné Jean-Pierre Legrand, 94 ans, le quatrième à se faire vacciner. Un sentiment partagé par Janice Kerr, 68 ans, qui venait également de recevoir le vaccin. "Je suis heureuse ; nous avons été enfermés pendant une longue période. Quand le médecin m'a demandé si je voulais faire partie des premiers, j'ai tout de suite dit oui. J'espère que nous pourrons bientôt voir davantage de gens", a-t-elle confié.

En Flandre, c'est Jos Hermans, 96 ans, qui a reçu la première dose de vaccin. Il est le plus vieux résident de la maison de repos Sint-Pieter à Puers-Saint-Amand, relate l'agence Belga dans sa version néerlandophone. Après le vaccin, l'homme a déclaré que cela ne faisait pas mal, sous l'oeil du ministre flamand de la Santé publique, Wouter Beke (CD&V).

© Belga

En Wallonie, les premières doses de vaccin ont été administrées à la maison de repos "La Bonne Maison de Bouzanton" à Mons. Josepha Delmotte, 102 ans, la doyenne du home, a été la première résidente à recevoir le vaccin. Il a ensuite été administré à plusieurs membres du personnel ainsi qu'aux autres pensionnaires de l'institution montoise, dont 86% des résidents et du personnel ont accepté la vaccination.

© Belga