Le retour au foyer familial, la raréfaction des lieux de rencontre, l’omniprésence à double tranchant des réseaux sociaux… Force est de constater que les interactions des jeunes ont changé sur tous les fronts. Cela en a fait réfléchir plus d’un sur l’importance des connexions ou, au contraire, leur futilité.