Le grand rabin Albert Guigui, le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort et le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close y assistaient. Le 24 mai 2014, le Musée juif de Belgique était le théâtre d'une attaque terroriste qui a coûté la vie à Emmanuel et Myriam Riva, Dominique Sabrier et Alexandre Strens, froidement abattus par Mehdi Nemmouche.

Au cours de la cérémonie, le directeur du musée, Philippe Blondin, a rappelé les faits. Philippe Close, lui, a souligné la résilience dont ont fait preuve la ville et ses habitants après les attentats, que ce soit au Musée juif ou ensuite à Maelbeek et Zaventem. "Le terroriste voulait aussi détruire ce que représente le musée, un lieu qui réunit les gens et qui est ouvert au brassage des cultures et des idées", a-t-il dit.

La commémoration s'est terminée par une prière. Des bougies ont également été allumées en souvenir des victimes.