"Comment diable la Belgique a-t-elle fait et pouvons-nous faire pareil ?", s'interroge un utilisateur anglais de Twitter, repéré par la RTBF.


Il est vrai qu'en jetant un coup d’œil aux courbes des nouvelles infections quotidiennes en Europe sur la page "Our world in data", l'évolution de la situation sanitaire en Belgique est impressionnante.

Alors que les scientifiques tiraient la sonnette d'alarme fin octobre face à l'envol des nouvelles contaminations, le Comité de concertation du 30 octobre décide de la fermeture des commerces dits non essentiels ainsi que la limitation des contacts rapprochés à une seule personne. Le pic de la deuxième vague a ainsi été atteint fin octobre, et depuis la tendance des infections est à la baisse malgré quelques rebonds. 

Une image qui est plaisante à voir, attention cependant à ne pas tirer des conclusions hâtives : on l'a déjà constaté à plusieurs reprises lors de cette pandémie, les comparaisons sont difficiles car les méthodes de comptage varient d'un pays à l'autre.