Depuis plusieurs jours maintenant, les chiffres quotidiens sont à la baisse chez nous. Une bonne nouvelle qui permettra la poursuite du déconfinement sur notre territoire puisque les discussions du Comité de concertation porteront notamment sur la confirmation des assouplissements dans le secteur de l'Horeca, mais surtout les voyages à l’étranger cet été.

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral a tout d'abord débuté cette conférence de presse en mettant en avant les bons chiffres du moment concernant la pandémie en Belgique. "L'évolution des chiffres covid reste indubitablement et de manière constante favorable. Dans quelques jours, nous passerons certainement la barre des 75 hospitalisations par jour. Ceci est un chiffre historique car il a été fixé en novembre 2020 par le Gems à la sortie de la deuxième vague. C'était le seuil à atteindre pour des assouplissements."

Un seuil qui a été long à atteindre mais qui est désormais à nos portes. "Nous pouvons nous féliciter de ces chiffres", confirme l'expert. "Si tout va bien, on va enfin plonger sous cette barre des 75 hospitalisations quotidiennes. Aux alentours du 9 juin, nous devrions atteindre les 300 lits en soins intensifs, ce qui est bien moindre que ce que le Codeco voulait avec la barre des 500 lits. La vaccination a joué un rôle fondamental là-dedans mais aussi le rôle que tout un chacun a joué est aussi fondamental avec la distanciation physique et la limitation des contacts. Merci déjà pour ce que vous avez fait et merci encore pour ce que vous allez faire."


Concernant les vacances, Yves Van Laethem tient tout de même à mettre en garde les Belges qui ont décidé de partir. "N'oubliez pas que voyager en sécurité. Cela veut aussi dire qu'il ne faut pas faire n'importe quoi. Forcez-vous de vous comporter comme vous le feriez comme si vous étiez encore en Belgique", demande-t-il.

Au niveau des chiffres, la diminution est donc toujours bien de mise à la lecture des graphiques. "Ils sont favorables puisque nous avons 1875 nouvelles contaminations par jour, c'est une baisse de 8% sur cette base hebdomadaire, même si c'est une tendance faussée par le lundi de Pentecôte. Sur une tendance réelle, la baisse a tendance à toujours s'accélérer, il n'y a donc aucune inquiétude à avoir à ce niveau-là. Les jeunes de 17 ans sont les plus touchés par le coronavirus actuellement dans notre pays." 

Au niveau des provinces, l'évolution des nouveaux cas est en baisse partout sauf dans la province de Liège, où cela augmente de 13%. "C'est dans le Hainaut que le nombre de contaminations est le plus élevé, suivi d'Anvers et Liège. C'est dans le Hainaut aussi que les hôpitaux sont les plus occupés."

Le variant indien (appelé Delta désormais) continue à se propager dans notre pays même. "Ce variant existe sur notre territoire et il circule. Il a très légèrement augmenté chez nous puisque nous sommes passés de 0,9% à 1,3%. Ceci concerne donc toujours un nombre très limité de contaminations", rassure Yves Van Laethem. 

"Les règles dans les hôpitaux restent très importantes"

En ce qui concerne les hospitalisations, les chiffres sont très favorables pour le moment. "Nous avons eu en moyenne 70 hospitalisations par jour par rapport à 101 la semaine précédente. Cela représente une diminution de 22%. Le taux d'occupation continue de diminuer de manière très accélérée également. Le reflet est le même au niveau des décès."


Concernant le message du jour, le porte-parole interfédéral veut s'adresser aux hôpitaux. "Il faut garder des règles strictes dans les hôpitaux. Cela peut paraître injuste à certains moments mais ces règles restent importantes. Les hôpitaux sont tout à fait autre chose que les maisons de repos. Un hôpital est une structure variable dans laquelle le personnel est fixe mais où les patients changent rapidement, contrairement à une maison de repos. Dans une maison de repos, on peut s'accorder sur des assouplissements dans le cadre des visites en fonction du taux de vaccination, contrairement aux hôpitaux."