Quand pourrons-nous nous attendre à un retour à la normale ? Ou plutôt, quand verrons-nous les premiers assouplissements dans les mesures pour lutter contre le coronavirus ? Si le Comité de concertation doit se pencher sur la situation épidémique belge ce vendredi, de premières fuites semblent ne rien laisser présager de bon. En effet, selon les sources de La Libre, le "tourisme intra-belge" pourrait être mis sur la table du Comité de concertation de vendredi. En ce qui concerne la réouverture des métiers de contacts, les experts du GEMS se sont, ce mercredi soir, positionnés contre une réouverture potentielle.

Selon le vaccinologue Pierre Van Damme, "nous devons être réalistes". "Nous sommes toujours dans une situation de crise, une situation d'épidémie", affirme-t-il sur le plateau de la VRT. Selon lui, s'il est certain que la vaccination aura un impact positif sur les différents indicateurs, il ne faut pas se précipiter. 

Le professeur met donc les Belges en garde : il ne sera pas possible de relâcher toutes les mesures d'un coup. "D'une part, ceux qui sont vaccinés devront être patients pour ne pas faire tout et n'importe quoi. D'autre part, ceux qui ne sont pas encore vaccinés devront également être patients", explique-t-il.

"Je pense qu'il est très important de réaliser que nous pourrons nous détendre un peu, mais petit à petit, selon les indicateurs. (...) C'est bien de donner des perspectives, mais il y a toujours des limites. Je pense que nous devrons nous tourner davantage vers l'été", conclut le vaccinologue flamand.