Alors que la moyenne quotidienne du nombre de contaminations diminuait en Belgique, la tendance tend à s'inverser depuis deux jours. En effet, ce jeudi 13 mai, Sciensano rapporte une hausse du nombre moyen de contaminations de 1%, tandis que les autres indicateurs - comprenant les hospitalisations et les décès - poursuivent leur diminution (respectivement -14% et -1%, selon les chiffres de ce jeudi). Si l'augmentation des infections au niveau national est minime, elle est plus marquée dans certaines provinces que d'autres. Zoom sur la situation à l'échelle provinciale. 

On constate une hausse des contaminations dans cinq provinces du pays. C'est à Liège que l'on note la plus forte reprise, avec +16% d'infections (2.047 contaminations contre 1.760 par rapport à la période précédente). On retrouve ensuite la province du Luxembourg (+9%), d'Anvers (+6%), du Hainaut (+4%) et de Flandre Occidentale (+2%). Les autres zones du pays continuent à afficher des tendances à la baisse: Brabant flamand (-9%), Brabant wallon (-6%), Région bruxelloise (-6%), Namur (-5%), Flandre Orientale (-5%), Limbourg (-2%).

© Sciensano


Le taux de positivité (nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués) a légèrement augmenté par rapport à ce début de semaine. Il était ainsi de 6,1% ce lundi et de 6,4% ce jeudi. C'est dans le Hainaut qu'il est le plus élevé (9,4%), qui est suivi par Namur (8,1%), par Liège (7,6%), par le Limbourg (7,5%) et par le Luxembourg (7,2%).

© Sciensano


Enfin, pour ce qui est du taux de reproduction R (le nombre de personnes que va contaminer en moyenne un patient positif au coronavirus), il reste sous la barre de 1. Il est plus précisément de 0,998 à l'échelle du pays. Le R est supérieur à 1 dans cinq provinces du pays: la Flandre Occidentale (1,003), Anvers (1,037), le Hainaut (1,040), Liège (1,059) et le Luxembourg (1,070).

© Sciensano