Ce mardi 17 mars, le Centre de crise national et le SPF Santé publique ont tenu leur conférence de presse quotidienne sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus détectés en Belgique a été communiqué.

Ce mardi, on dénombre 185 nouvelles infections au coronavirus, portant le chiffre global à 1.243 cas dans le pays, a indiqué le SPF Santé publique lors de son dernier bilan face à la presse. Parmi ces nouveaux cas, il y en a 106 en Flandre, 38 à Bruxelles et 33 en Wallonie (8 cas sont d'origine indéterminée).

14 Belges infectés par le coronavirus ont déjà pu quitter l'hôpital. "On retrouve parmi les personnes contaminées une grande portion d'adultes compris entre 40 et 50 ans", a indiqué Emmanuel André.

Au sujet de l'Ibuprofène, "nous voudrions insister sur le fait que le médicament a des effets secondaires qui lui sont propres mais on n'a pas d'information scientifique qui permettrait de dire qu'il a une influence majeure sur les symptômes du coronavirus ou qu'il les amplifierait".

Le Centre de crise national a insisté sur l'importance de ne pas faire circuler de fake news sur les réseaux sociaux. "Nous vous donnons des informations chaque jour pour vous guider dans cette épreuve, faites circuler ces informations", a demandé le SPF Santé Publique. "Si une information erronée se propage de façon trop importante, cela risque d'engendrer des comportements qui ne sont pas appropriés".

"Aucune des mesures n'aura pour conséquence d'arrêter totalement la circulation du virus", a expliqué Emmanuel André."Ce qui pourrait nous amener à augmenter les mesures de confinement ,ce serait que la charge de travail dans le milieu hospitalier augmente à un point tel qu'il se retrouve saturé."


Note de la rédaction

Les chiffres officiels que nous relayons chaque jour, suite à la communication du SPF Santé, ne sont pas le reflet exact de la situation de la propagation du coronavirus en Belgique. Parce que, dans un premier temps, seules les personnes souffrantes et de retour d'une zone à risques ont été dépistées. Et parce que, désormais, seuls les cas les plus critiques, qui font l'objet d'une hospitalisation, sont testés au Covid-19. Il est évident que le coronavirus est largement plus présent en Belgique que ce que les chiffres du SPF décrivent. Néanmoins, s'agissant du seul état des lieux officiel chiffré d'une situation qui évolue au jour le jour, nous estimons important de continuer à relayer cette information, qui doit toutefois être relativisée.