Selon le dernier bilan de l'Institut de santé publique Sciensano, publié samedi en fin de matinée, 14.106 personnes sont mortes en Belgique à la suite d'une contamination au coronavirus depuis le début de l'épidémie. La barre des 14.000 décès a donc été franchie. Durant les sept jours allant du 7 au 13 novembre, il y a eu 486 admissions journalières en moyenne, soit 25% de moins que la semaine précédente (565). Depuis l'arrivée du coronavirus en Belgique, quelque 37.833 personnes ont été hospitalisées.

Actuellement, 6.762 personnes sont hospitalisées, une baisse de 4%, dont 1.457 personnes sont en soins intensifs, dont 897 nécessitaient une assistance respiratoire et 82 une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO). Au cours des 7 derniers jours, le nombre total de lits d'hôpital occupés a diminué de 462, dont deux de moins aux soins intensifs.

Après deux jours de recul consécutif, le nombre de personnes en soins intensifs est donc reparti très légèrement à la hausse: elles étaient en effet 1.452 dans le bilan publié vendredi. Le pic semble avoir été enregistré le 9 novembre avec 1.474 patients.

On s'éloigne de plus en plus également du record de personnes hospitalisées durant cette 2e vague, qui est pour le moment de 7.489 personnes le 3 novembre, et du nombre d'admissions quotidiennes le plus élevé, qui était de 879 à cette même date.

Selon les chiffres de Sciensano, 1.116 transferts ont été enregistrés depuis le 1er octobre, dont 20 ont eu lieu jeudi dernier.

Entre le 4 et le 10 novembre, le nombre de décès journalier moyen était de 201, en hausse de 20,1% par rapport à la semaine précédente, avec 125 survenus à l'hôpital et 74 en maison de repos.

Une grande majorité des patients qui ont succombé au Covid-19 étaient âgés de 75 ans ou plus. Mais des personnes plus jeunes en meurent également. La semaine passée, il y en a ainsi eu cinq dans la tranche d'âge 25-44 ans.

Le record pour cette 2e vague remonte au 6 novembre avec 214 morts déplorés.

Le nombre de nouvelles contaminations recule par ailleurs encore. En moyenne, la semaine passée, il y avait 6.213 nouveaux cas par jour, un recul de 48% par rapport aux 7 jours précédents (9.062). Depuis le début de la pandémie, 525.012 personnes ont été contaminées et le record du nombre de nouveaux cas recensés en un jour remonte au 27 octobre, avec 22.186.

L'incidence, qui rend compte du nombre de nouveaux cas par tranche de 100.000 habitants, s'établit à 1.103,9 (-36%) tandis que le taux de reproduction du virus, calculé sur base du nombre de nouveaux cas diagnostiqués par des tests de laboratoire, s'établit à 0,841 au niveau national. Ce chiffre, sous la barre de 1, signifie que l'épidémie tend à ralentir.

Enfin, le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées, atteint désormais 22% (-5,2%) à l'échelle nationale.