Le nombre moyen d’infections quotidiennes au coronavirus a cessé sa hausse avec près de 2450 nouveaux cas quotidiens sur la période du 15 au 21 décembre.

Quelque 2 448 personnes étaient hospitalisées à la date du 25 décembre, dont 514 en soins intensifs. Du 18 au 24 décembre, 181,1 nouvelles admissions ont été enregistrées en moyenne, soit une baisse de 2 % par rapport à la période de calcul précédente.

Relatif bon élève

Des chiffres plutôt rassurants donc et qui font de la Belgique un relatif bon élève en la matière en Europe. Avec 263 nouveaux infectés pour 100 000 habitants, seuls sept pays européens (dont la France, l’Espagne ou encore la Norvège) font mieux. Et si la Belgique ne s’en tire pas trop mal, c’est notamment grâce au paquet de mesures plus strictes "dont personne ne voulait vraiment, mais qui ont finalement été bien respectées", explique Geert Molenberghs, biostatisticien à la KU Leuven, interrogé dans le Standaard.

À côté de ces nouvelles, notons que depuis le début du mois de mars 19 038 personnes sont décédées, dont près de 9 000 lors de la seconde vague. Un bilan qui s’alourdit de jour en jour avec des cas particuliers comme celui de la maison de repos Hemelrijck à Mol.

M.Ben.