Pas d'accalmie majeure, mais pas non plus de flambée des chiffres : tel est l'enseignement que l'on peut tirer des données relatives à l'épidémie communiquées par Sciensano ce mardi. Marqueur crucial : celui des hospitalisations. Souvenez-vous, vendredi dernier, ce chiffre était supérieur à 200, ce qui avait poussé les autorités à reporter le Codeco et geler la situation et les éventuels assouplissements.

Depuis ce vendredi, les nouvelles admissions à l'hôpital n'ont pas flambé, même si elles restent toujours sur une tendance trop élevée. On comptabilise ainsi 107 nouvelles admissions rapportées ce lundi, qui font encore état, au moins partiellement, des hospitalisations de ce week-end. Un chiffre toujours plus bas le mardi que le reste de la semaine, mais il était plus élevé il y 7 jours que ce matin (115 VS 107). Si rien n'est acquis, voilà qui repousse le spectre de la troisième vague, au moins temporairement.

Entre le 20 et le 26 février toujours, 40.400 tests en moyenne ont été effectués chaque jour. C'est plus que durant la semaien précédente (+7%) Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,7%. C'est, ici encore, une légère baisse.

Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus s'établit à 1,13. Ici aussi, c'est un marqueur qui diminue puisqu'il était à 1,17. Pour rappel, lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus progresse.

Au total, 1.936 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19, dont 410 patients traités en soins intensifs, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin. Entre le 20 et le 26 février, 2.394,4 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 12% par rapport à la semaine précédente.

Depuis le début de la pandémie en Belgique, 772.294 cas de coronavirus ont été diagnostiqués.

Entre-temps, 495.090 personnes ont reçu une première injection de vaccin, ce qui équivaut à 5,4% de la population totale. Une deuxième dose a été administrée à 307.749 personnes, soit 3,3% de la population.