Selon les données publiées par Sciensano ce lundi matin, il y a encore 2.390 cas de Covid-19 diagnostiqués par jour en Belgique, selon la moyenne portant sur les sept derniers jours. 906 sont actuellement traités aux soins intensifs. En moyenne, 229 admissions à l'hôpital ont été enregistrées par jour sur ces sept derniers jours, un nombre en baisse de 25%. Il faut noter que l'ensemble des indicateurs de l'évolution de l'épidémie poursuivent leur baisse.

Steven Van Gucht s'est tout d’abord exprimé. Il a expliqué que malgré le fait que les indicateurs de l'épidémie soient toujours en baisse, le nombre d'admissions à l'hôpital s'est stabilisé dans le nord du pays.

S'il y a encore 2.390 cas de Covid-19 diagnostiqués en moyenne par jour en Belgique la semaine dernière, cela représente malgré tout une diminution de 37% par rapport à la semaine précédente: "Cette diminution se ressent dans toutes les catégories d'age en Belgique. Cependant, chez les enfants et adolescents, on constate une augmentation du pourcentage de tests positifs", a déclaré Steven Van Gucht.

"Si on continue ainsi, on devrait atteindre les 75 nouvelles hospitalisations par jour d'ici les fêtes de fin d'année", a déclaré Yves Van Laethem.

Ensuite, le porte-parole interfédéral a tenu à faire le point sur les différents tests.


Un test rapide est un test dont le résultat est disponible dans les 20 minutes après le prélèvement. "Pour rappel, les tests antigéniques ne sont positifs que s'il y a beaucoup de virus. S'il y a "un peu" de virus, le test sera négatif alors que vous êtes déjà porteur du microbe", a expliqué Yves Van Laethem. Ces tests peuvent donc être utilisés dans les 5 premiers jours, lorsqu'on est malade, pour confirmer le diagnostic.

Il y a aussi les tests PCR. Les tests les plus utilisés depuis le mois de mars. Ils sont plus complexes et plus sensibles, jusqu'à mille fois, que les tests antigéniques. "Les tests PCR vont être capable de détecter une infime quantité de virus. Par exemple, lorsque vous venez d'être infecté et que le microbe n'a pas eu le temps de se multiplier. Il va aussi en détecter, lorsqu'il reste uniquement des "déchets viraux" et que vous n’êtes donc plus contaminant. Le test PCR peut rester positif jusqu'à 1 à 2 mois."


Il y a enfin les autotests. Là où un professionnel de santé n'intervient pas. "Ces tests sont "moins fiables et moins précis" que les autres. Ils peuvent donner un faux sentiment de sécurité et augmenter la transmission du virus", selon Yves Van Laethem. En Europe, il n'y a actuellement pas d'autotest légal disponible pour détecter le Covid-19, mais cela pourrait arriver.


"Si vous avez des doutes, contactez votre médecin traitant et effectuez un test fiable", conclut, à ce sujet, Yves Van Laethem qui déconseille donc de se procurer des autotests, sur internet notamment.

Yves Van Laethem a aussi été interrogé sur la nouvelle stratégie de testing en Belgique:" Il y a actuellement 28.000 tests par jour en Belgique, il n'y a pas encore d'augmentation. C'est dans le courant de cette semaine qu'on pourrait voir une augmentation du nombre de test."


"Si on se base sur les chiffres des PMS, le nombre de cas positif est faible tant chez les enfants que chez les enseignants.", a aussi confirmé Yves Van Laethem sur les chiffres suite à la réouverture des écoles en Belgique." Cependant, il y a une augmentation du pourcentage de tests positifs chez les enfants et les adolescents. Mais on ne sait pas si cela est dû à la réouverture des écoles".