Ce lundi matin, le centre national de crise fait le point, via une conférence de presse, sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Belgique.

Selon des chiffres du centre national de crise et du SPF Santé publique, on dénombre ce lundi 342 nouveaux cas de contaminations en Belgique (173 en Flandre, 45 à Bruxelles, 118 en Wallonie et 6 d'origine inconnue). Ce qui porte à 3743 le nombre total de Belges infectés par le virus.

Treize personnes sont décédées dans les dernières 24 heures. Le nombre total de décès à cause du COVID-19 s'élève ce lundi à 88.

Depuis le début de la crise sanitaire, 1643 personnes sont hospitalisées, dont 290 au cours des dernières 24 heures. Actuellement, 322 personnes sont aux soins intensifs (32 de plus depuis hier). Les experts du coronavirus en Belgique précisent notamment que 621 lits vides (aux soins intensifs) sont disponibles en soin intensif pour accueillir de nouveaux patients infectés en cas de besoin. Parallèlement, un plan d'augmentation de la capacité d'accueil est mis en place et augmentera, jour après jour, la capacité d'accueil en soins intensifs.

Depuis le 13 mars, 350 ont pu quitter l'hôpital (61 personnes durant les dernières 24 heures).

​"Pour la première fois, on voit une évolution qui va dans le bon sens", affirme Emmanuel André, porte-parole interfédéral. "Mais nous n'avons pas encore assez de recul pour confirmer que cette tendance va se consolider. Si nous relâchons nos efforts, cela crééera une deuxième vague. De plus, les personnes qui travaillent en hôpital sont particulièrement exposés. Une partie d'entre eux sont malade. Il faut donc maintenir l'effort que toute la population fait chaque jour" poursuit-il.

Avant de conclure: "Tous les groupes d'âge sont porteurs du virus et peuvent être infectés. Les jeunes doivent donc être particulièrement attentifs".


© IPM Graphics


Revivez la conférence de presse en direct.


Note de la rédaction

Les chiffres officiels que nous relayons chaque jour, suite à la communication du SPF Santé, ne sont pas le reflet exact de la situation de la propagation du coronavirus en Belgique. Parce que, dans un premier temps, seules les personnes souffrantes et de retour d'une zone à risques ont été dépistées. Et parce que, désormais, seuls les cas les plus critiques, qui font l'objet d'une hospitalisation, sont testés au Covid-19. Il est évident que le coronavirus est largement plus présent en Belgique que ce que les chiffres du SPF décrivent. Néanmoins, s'agissant du seul état des lieux officiel chiffré d'une situation qui évolue au jour le jour, nous estimons important de continuer à relayer cette information, qui doit toutefois être relativisée.