La police fédérale a dressé 36.114 procès-verbaux en un mois pour non-respect des mesures de confinement, a-t-elle annoncé dimanche.

Près de la moitié des contrevenants avaient entre 18 et 29 ans.

Depuis le 18 mars, les Belges sont priés de rester chez eux afin de faire face à l'épidémie de coronavirus. En un mois, la police, qui veille au respect de cette mesure, a dressé 36.114 pv, auxquelles s'ajoutent les sanctions administratives communales (SAC). Par ailleurs, en raison du délai entre le PV et son enregistrement dans la base de données, l'ensemble des infractions constatées par exemple lors du week-end de Pâques ne sont pas encore comptabilisées dans ce total. Selon la police, les infractions concernent principalement des déplacements non-essentiels et des regroupements. Près d'un tiers des contrevenants avaient entre 18 et 24 ans et 15% d'entre eux étaient âgés de 25 à 29 ans.